LCPME - UMR 7564


Partenaires

CNRS
Logo Université de Lorraine
Logo Institut Jean Barriol
Logo Institut Carnot


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

LCPME
405, rue de Vandoeuvre
F-54600 Villers-lès-Nancy
Téléphone : +33 0372747400
Télécopie : +33 0383275444

Mentions légales


Accueil du site > Plates-formes scientifiques > Plateau Technique : Biologie Moléculaire Environnementale

Plateau Technique BME

Le LCPME, et en particulier l’équipe MIC, a fait évoluer un savoir-faire reconnu au niveau national et international pour le diagnostic virologique, et prochainement pour de la recherche d’éléments génétiques mobiles dans une large gamme d’échantillons environnementaux (eaux, sédiments, fruits de mer), vers un plateau technique de Biologie Moléculaire Environnementale (BME).
 
 
 
L’originalité et l’intérêt de ce plateau réside dans la juxtaposition d’outils de concentration des virus et d’extraction des acides nucléiques spécifiques des matrices environnementales avec des outils de biologie moléculaire plus classique
Ce plateau propose des prestations en interne (UL, CNRS) et en externe (industriels) avec une tarification spécifique.

Les différents outils et approches intégrant le plateau BME
Les différents outils et approches intégrant le plateau BME

 

La recherche de cibles biologiques en faible concentration dans l’environnement nécessite une association d’approches spécifiques pour les concentrer avant de réaliser un diagnostic qualitatif ou quantitatif. Ainsi, en fonction de la cible et de la matrice, l’étape de concentration s’effectue par filtration, ultrafiltration ou ultracentrifugation en associant le cas échéant une étape d’élution pour les matrices solides.

Le diagnostic s’effectue soit par des techniques de culture (sur cellules eucaryotes pour les virus pathogènes, sur bactéries pour les bactériophages) pour identifier le caractère infectieux dans le cas des virus/phages, soit directement sur les acides nucléiques. Dans ce dernier cas, le plateau offre une diversité d’approches d’extraction d’acides nucléiques par des méthodes automatisées ou manuelles (EasyMag, MiniMag) puis de détection et de quantification par PCR temps réel (qPCR) et PCR digitale (ddPCR). Ces approches peuvent être complétées par des dosages (Nanodrop) et des techniques séparatives (électrophorèse) associée à de l’imagerie. En outre, il est souvent nécessaire de disposer de concentrations en bactériophages importantes et sous forme purifiées pour évaluer les traitements virucides ou réaliser des projets de recherche fondamentale sur ces objets biologiques. Le plateau propose ainsi de produire et purifier des bactériophages.

 
 
Contacts : Xavier Bellanger - 03 72 74 72 45
Isabelle Bertrand - 03 72 74 73 52